L’arrivée d’un bébé est toujours la meilleure occasion de coudre de petits vêtements à coup sûr adorables.
Sachant que c’était un petit garçon, je me suis fait plaisir avec un beau tissu à bateaux donnant de suite envie de fredonner un petit « ohé ohé matelot… » (déformation professionnelle ? peut-être !)

Ohé Matelot ! - Filomenn

Le haut est réalisé sur la base de la petite chemise f du livre japonais « Makié » qu’il va falloir que je vous présente plus en détail tant il m’a servi ces derniers temps.

Le modèle d’origine a une encolure ouverte façon col tunisien et une seule épaule boutonnée. N’aimant pas cette version j’ai prolongé la courbe de l’encolure et gardé l’esprit marin en ouvrant les deux épaules afin que la tête puisse toujours passer.

Ohé Matelot ! - Filomenn

Pas de difficulté particulière pour la réalisation de ce modèle, hormis le fait que ce soit en japonnais, mais comme souvent, les explications sont appuyées par des schémas très clairs.

Ohé Matelot ! - Filomenn

J’ai choisi de ne pas bordé de biais l’encolure mais de faire un mini ourlet, étape surement la plus délicate mais qui donne un résultat beaucoup plus fin.

Je me suis procurée des étiquettes de tailles pour les vêtements bébé, bien utiles pour s’y retrouver et cela parfait le vêtement. Au gré de mes recherches je suis arrivée sur la boutique A&A Patrons qui en propose en petite quantité et à prix vraiment bas, à savoir 1,40€ les 25 étiquettes, j’en ai pris en 6, 12 et 18 mois, de quoi voir venir ! Il y en a aussi pour les tailles adultes.

Le dos comporte des plis plats qui rendent le vêtement plus « sophistiqué ». Des fois que vous ne l’auriez pas compris je suis totalement fan de ce que j’ai cousu, oui pas moins que cela !

Ohé Matelot ! - Filomenn
Ohé Matelot ! - Filomenn

Les côtés du tee-shirt sont ouverts dans le bas, donnant plus d’aisance. Ces petits détails sont tous simples mais font une réelle différence avec un petit haut tout simple en jersey.

Ohé Matelot ! - Filomenn

Pour aller avec ce tee-shirt j’ai cousu un pantalon en jean, le modèle est également issu du Makie, présenté dans 3 tissus, modèles i, j et l pour autant le patron et la réalisation sont identiques.

Pantalon matelot - Filomenn
Pantalon matelot - Filomenn

Les coutures apparentes ainsi qu’une des poches rappellent inévitablement le haut. J’ai pris la liberté de surpiquer les poches comme pour un « vrai » jean !

Pantalon matelot - Filomenn

Comme je suis un peu maniaque des finitions (sans blague?) et que je les voulais confortables pour un bébé, j’ai cousu un biais en guise de coulisse pour la ceinture du pantalon, cela évite d’avoir trop d’épaisseur de jean.

Pantalon matelot - Filomenn

L’ensemble a depuis été offert à la maman qui a adoré ! Pour tout vous dire, j’avais d’abord cousu cet ensemble en 6 mois, sauf que j’ai trainé n’ayant pas revu ma collègue, puis il s’est avéré que ce serai bien trop petit.
J’ai recommencé bien volontiers en 12 mois, me gardant de côté la tenue en 6 mois !

Fiche Technique

Patron : issus du livre Makié et adapté à mes envies.

Tissus : « Barca » de STOF et toile denim – Self Tissus

boutons : Mondial Tissus

étiquette de taille : A&A Patrons

biais : de mon stock

4 thoughts on “Ohé Matelot !”

  1. C’eszt tout mignon. Et déformation professionnelle de maman : corrige tes fautes ma puce même si j’ai bien vu que tu avais fait un réel effort ! Gros bisous

  2. Adorable la couturière comme la tenue!! C’est mon fils l’heureux bénéficiaire de cette tenue! Tiphaine très bientôt une photo du rendu porté pour toi!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.