La chemise Bruyère est un patron de Deer&Doe. J’ai été conquise par le modèle dès sa sortie, j’avais par contre été sceptique sur la ceinture qui venait marquer la taille, je l’ai au bout du compte supprimée.

J’ai recopié le patron en 36 à la poitrine et 38 à la taille, en suivant les explications très claires d’Eléonore lors du Sew-along de la robe Sureau, le principe est exactement le même pour la chemise Bruyère.

D’habitude je n’ai pas besoin de ce genre de modification et cela n’a rien à voir avec la coupe de ce modèle mais est lié à mon changement de morphologie commencé il y a quelques mois et qui n’est pas prêt de s’arrêter. C’est également pour cela que j’ai fait sauter la ceinture que j’avais dans un premier temps cousue.

Pour autant je voulais quand même pouvoir continuer à porter cette Bruyère après, même si la piètre qualité de mon chambray m’effraie un peu en ce qui concerne la durabilité de ma chemise… au fil des lavages elle se dégrade et c’est bien pour cette raison que je me suis activée pour faire les photos avant que ça ne soit trop tard.

Je ne suis pas non plus très satisfaite de mon col, le thermocollant étant assez fin je trouve qu’il ne se tient pas très bien. Je chipote, je sais…

Dans la réalisation elle même, pas de grosse difficulté en dehors de la réalisation des fentes capucin, je n’avais pas thermocollé les pièces et le résultat était dégueu (pas d’autre mot), j’ai donc recoupé les dites pièces, thermocollé et recommencé, mais comme j’avais évidement déjà coupé l’ouverture, j’en ai un peu bavé et je trouve le résultat final sur une des manches assez limites, la qualité du tissu n’aidant pas, la couture comme à s’ouvrir…

J’ai choisi de mettre des pressions plutôt que des boutons et m’éviter la longue tâche de réalisation des boutonnières, c’est la version de la chemise Bruyère de Cécile qui m’a convaincue d’opter pour ce mode de fermeture extrêmement rapide à faire grâce à la pince Vario de Prym, et bien plus silencieux que le marteau !

Je ne pense pas que j’irai au bout de la grossesse avec cette Bruyère mais elle m’accompagne depuis le début du 2e mois déjà, j’ai entamé le 5e, et comme on peut le voir sur les photos, ça commence à être juste au niveau de la poitrine.
Pour vous épargner le calcul, nous attendons donc Pitchoun dans les deux dernières semaines de juillet (gardons un peu de mystère)

Fiche Technique

Patron : Chemise BruyèreDeer&Doe

Tissu : Chambray coton – Destock Tissus – Hennebont

Pressions : perlée – Mondial Tissus

27 thoughts on “Ma Bruyère un peu spéciale”

  1. Félicitations !!!! 🙂
    Et très jolie Bruyère, dommage que le tissu risque d’avoir une durée de vie très très limitée. 🙁

    1. Merci

      Et oui c’est ce que je redoute… je l’ai sortie de la machine à laver, c’est de pire en pire ! plus qu’à en refaire une !

    1. Merci !
      on ne m’y reprendra plus… et dire que je devais à l’origine coudre une chemise pour mon mari… j’aurai pleuré en la voyant partir en lambeau…

  2. Youhouuuuu félicitations ! Cette chemise est quand même très jolie. Et tu es radieuse à 5 mois je ne ressemblais déjà plus à rien!

    1. Merciiiiii !!! je la porte beaucoup car je l’aime énormément !

      Quant à ma « radieusité »… pourvu que ça dure !!

  3. Babybump ! Mais Rose a dit que ça allait encore ^_^
    Chouette Bruyere, dommage pour le tissu mais tu te seras fait la main sur le modele… Mon tissu a moi il a retrecit au 2eme lavage c’est pas mieux je crois !

  4. Jolie chemise ! Dommage pour la mauvaise qualité du chambray (il vient d’où ??) et surtout, surtout….félicitations !!!!! 🙂

    1. Merci ! Très peu de personne sur la blogo était au courant, je me suis fait discrète à ce sujet
      ça c’est certain, j’ai même déjà commencé !

  5. Bon, bruyère n’est pas un modèle que j’aime particulitèrement, pardonne-moi donc de ne retenir qu’un seul élément de ton article… FELICITATIONS!!! 🙂

  6. Félicitations pour cette jolie nouvelle! Ta chemise est très belle et met bien en valeur ton petit bidon! Dommage par contre pour le tissu, ça doit être rageant…

    1. Merci !!!
      je l’adore mais je ne peux malheureusement déjà plus y caser mon ventre qui a pris des proportions dingue en si peu de temps !
      Pour le tissu… j’ai les boules… mais je me rattraperai en en recousant une après la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.