La couture homme je pratique depuis plusieurs années maintenant mais je suis plus une habituée des chemises qu’aux sous vêtements, bien que j’ai déjà cousu plusieurs caleçons dans les chutes pour la nuit. Donc lorsque Cécile à lancé le défi « Warren » consistant à coudre le patron de boxer de Milena, j’ai sauté sur l’occasion.

J’avais bel et bien cousu le boxer dans les temps pour le défi qui se déroulait sur Instagram et je le publie bien en décalage, l’objectif principal étant de vous faire découvrir ce beau patron.

J’avais en stock plusieurs tissus pouvant convenir mais j’ai laissé le choix à mon mari, je ne suis pas sûre qu’il aurait apprécier la blague d’un boxer avec des petits renards coupé dans les chutes du pyjama de Pitchoun ! Il s’est alors laissé tenté par un beau coupon de jersey bio Ride a Bike J’ai complété avec une chute de jersey noir.

La réalisation est vraiment simple et rapide, de plus c’est une couture qui fait plaisir et très peu tissuvore. Le problème que vous allez rencontré si vous commencez à coudre un boxer, votre homme vous en demandera d’autres avec une montagne d’arguments vous y incitant, du genre « t’as vu j’ai encore un boxer usé ? » ou encore « c’est rapide tu l’as dit toi même, c’est carrément valable ! » Donc méfiez vous, car c’est très addictif ce genre de couture facile !

Le boxer est cousu au niveau de la « poche » il n’y a donc aucune couture sur le côté des jambes et encore moins en plein milieu des fesses, ce qui le rend très confortable. Le gousset à l’entrejambe donne de l’aisance. J’ai assemblé directement à la surjeteuse en mettant du fil mousse dans les boucleurs pour encore plus de douceur.

L’élastique se pose de façon ingénieuse nous épargnant un casse tête sans nom, l’étape délicate réside alors dans la coupe du surplus de tissu au ras de la couture, gare au dérapage. Ce n’est d’ailleurs pas toujours très net sur ce boxer…

J’ai réalisé les ourlets à l’aiguille double en utilisant le fil mousse dans la canette, j’ai été bluffé par la propreté obtenue par rapport à du fil classique, je crois bien que c’est ça le secret des coutures à l’aiguille double ! J’ai également cousu l’élastique à l’aiguille double mais on ne voit rien sur l’endroit (tellement c’est bien fait ahah!)

Pour conclure, ce patron est vraiment un bon basique à avoir sous la main, de quoi satisfaire les hommes qui considèrent que l’on couds trop peu pour eux, bien que j’estime que le mien n’est pas à plaindre de ce côté là au vue du nombre de chemises déjà cousues. Les explications sont bien faites, il faut bien veiller à choisir un jersey qui a de la tenue et une bonne élasticité (50%) sinon il n’y aura pas un bon maintien.

Fiche Technique

Patron : Boxer Warren – Mr est une trainée

Tissu : Jersey bio Ride a Bike – Self Tissus Rennes mais toujours disponible chez Ty Florian

Mercerie : élastique noirMercerie Extra

11 thoughts on “Un boxer à vélo”

  1. Il est très chouette ton boxer ! Je t’invite à essayer avec le tissu renards, tu pourrais être surprise.
    J’en ai cousu un à mon chéri avec un tissu hirondelles, chute d’une top pour moi et il le met régulièrement (le fait que ce soit caché ne doit pas y être étranger).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.