Ce sweat faisait partie de la  liste d’anniversaire de mon petit frère Maël, il voulais un sweat à capuche comme Malo, mon autre petit (grand) frère !

Sweat Maël - Filomenn

Le patron, je l’avais, il a juste fallu que je le recopie dans la plus petite des tailles, mes deux frères n’ont pas tout à fait le même gabarit. Pour le tissu, je me suis rendue avec ma soeur à Ecolaines pour être à deux sur le meilleur choix… Les couleurs ne nous ont finalement pas trop laisser d’hésitations, ce sera le marron ! tant pis pour l’idée que je me faisais du sweat en bleu marine, il n’y en avais pas en rayon.

Sweat Maël - Filomenn
Sweat Maël - Filomenn

Je me suis fourni en bord côtes et fermeture chez Mondial Tissus. Comme pour la première version, j’ai cousu la fermeture à l’intérieure et non en apparente. Cette fois je n’ai pas mis de cordon dans la capuche, il semblerait que toute façon, ça ne sert à rien, d’après les hommes de l’assemblée.

Sweat Maël - Filomenn

Comme je m’y suis prise un peu au dernier moment, j’ai cousu le sweat en 2 jours top chrono, recopiage du patron compris, chose rare à mon actif, j’aime prendre mon temps, mais j’ai surtout la fâcheuse tendance à me disperser. Je le trouve bien mieux terminé que le premier, la surjeteuse y étant pour beaucoup à mon avis.

Sweat Maël - Filomenn
Sweat Maël - Filomenn

Maël est ravi de son sweat cousu par sa grande sœur chérie (si si je vous assure) et mon autre petit frère est venu me voir en disant que son sweat (du commerce) était trop petit… Le message est clair même s’il ne m’a demandé ouvertement un autre sweat 😉

Et mon grand frère m’a commandé deux sweats comme celui ci, on a choisi les tissus, il n’y a plus qu’à !

13 commentaires à propos de “Le sweat du petit frère.

  1. Quel succès et c’est amplement mérité.
    J’ai acheté du tissu sweat, je pense me faire une petite veste. Je ne pense pas me lancer dans une version avec autant de détails que toi! Tu as vraiment assuré!
    A très bientôt,

  2. Ouaouh il est PAR-FAIT !!! Tu vas avoir des commandes dis donc ! Je te comprends quant au fait de ne pas aimer coudre dans l’urgence. Tu t’en es drôlement bien sortie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *